Certains sites Internet associent  zapper et maladies graves.
Ce n'est pas notre rôle de faire de telles affirmations.  La maladie
ne nous intéresse pas.  Nous la laissons aux experts des états
maladifs

Nous sommes seulement intéressés à nous sentir mieux, ce qui
est hautement subjectif, et à nous débarrasser d'autant d'intrus
mal venus qui siphonnent nos ressources premières que
possible.  Ces intrus, qui vivent à nos dépens, nous les désignons
sous le nom générique de "parasites". 

Nous expérimentons sur nous l'influence du zapper sur ces
parasites, sur une base hypothétique et empirique, qui n'a rien à
voir avec la médecine ou la démarche scientifique.
Exonération de responsabilité                            

Les principes exposés ici le sont à titre d’hypothèses et de théories n’ayant aucun fondement médical
ou scientifique reconnu officiellement.

Santé Canada (Canada) et la Food and Drugs Administration (USA) n’ont pas effectué de recherche
officielle sur la technologie décrite ou sur les appareils dont il est question dans ce site.  Ils ne
peuvent donc émettre une quelconque garantie quant à leur efficacité ou leur sécurité.

Cette technologie et ces appareils ne sont pas exposés ou vendus pour diagnostiquer, traiter, guérir
ou prévenir une maladie. 

Si la maladie est en cause, S.V.P., consulter un expert dûment licencié dans ce domaine :
Votre médecin (M.D.) Traitant.


Zapping ciblé

(Plate Zapping) :

Le zapping ciblé (Plate zapping) consiste à connecter un plateau métallique (Plaque aluminium de env.
3.5x3.5”) sur le côté positif du Zapper, et d'y déposer un échantillon d'organe et /ou de parasite à traiter. 
Le courant du Zapper sert alors de porteur de l'identité de ces échantillons pour se rendre en force à sa
destination ciblée.

Ces traitements demandent un voltage d’alimentation d’au moins 8.9V, et une durée de 20mn par cible. 
Les Zapper alimentés par une batterie 9V sans survolteur sont mises à rude épreuve et ne peuvent
donner que quelques traitements (10 à 20) avant de changer de batterie.  Celle-ci possède
pourtant encore 85% de sa capacité!.

Homéographie


L'homéographie a besoin d'un zapper à environ 30kHz, et alimenté par au moins 9V, soit une batterie neuve,
ou un M.Zap3 ou MZap4R, délivrant 11V.

Dans l’homéographie, cette même énergie produite par le Zapper peut transférer la fréquence d’identité d’un
composant (l’aspirine, par exemple) dans un objet neutre, comme l’eau. 

Nous obtenons alors une copie «active» de cette aspirine, qui peut être utilisée à son tour comme
échantillon, ou comme équivalent symbolique d’aspirine.

Le Zappicator

  (et la brosse à dents Zappicator) :

Le même principe s’applique sur la nourriture, avec une petite variante tel qu'utilisé dans le Zappicator : Un
haut parleur connecté en antenne sur le côté positif de la sortie sert à traiter tout objet à « zapper ».

Tous les haut parleurs ne conviennent pas : Choisissez un haut parleur de 2 à 2.5 pouces de diamètre (5 à
7cm) dont la face avant attire le Nord d’une boussole (important).  Évitez les HP ayant un collier, qui sont
encastrés ou protégés par un boîtier, ou qui sont «blindés».  Ils ne fonctionnent pas dans cet usage

Le côté négatif du zapper (-) n’est pas connecté.

En mettant la nourriture sur le dessus du haut parleur et en actionnant le zapper (préférablement à 1kHz)
pendant 7 à 14mn (le Prg_4h, lorsque utilisé avec la fréquence 1kHz, émet un beep à chaque 7mn) se
débarrasse des parasites et de nombreuses molécules dérangeantes, comme les allergènes alimentaires, PCB,
benzènes et phénols, d’après les travaux du Dr Clark.

Les livres “The Prevention for all Cancers”, “The Cure for HIV and AIDS” et plusieurs sites Internet vous
donneront beaucoup d’informations utiles à ce sujet, et vous pourrez vous procurer des plaques contenant
la bonne sorte de haut-parleur.

  Autres utilisations du zapper de Hulda Clark 


D’une façon générale, un Zapper tel que décrit pat Mme Clark, tue ou paralyse moisissures, virus, bactéries,
vers,…  et ses essais ont porté surtout sur le corps humain vivant. 

Le même principe s’applique sur les animaux.
Attention: Seulement les vétérinaires ont le droit légal de soigner un animal...

Bien que la fréquence dans cet usage soit secondaire, les propriétés des fréquences utilisées ont été mises à
contribution pour d'autres usages:
Autres utilisations
Dans cette page:

Zappicator

Zapping ciblé

Homéographie

Zapping avec fréquences
 
 

Zapping avec des fréquences


Cette façon particulière de zapping est celle qui reçoit le plus de publicité, jusqu'à être décrite par
des "experts" comme la seule action d'un zapper.  Pourtant, 10Hz à 500 000Hz n'est pas UNE
"fréquence"!!

Il n'y a rien de mystérieux dans le courant continu, mais l'utilisation de la fréquence, saupoudrée
d'un peu de mystère, enflamme les envolées publicitaires (Gna-gna-gna! La mienne est meilleure
que la tienne...).

Faisons une comparaison... meurtrière.

L'effet zapper de H. Clark ressemble à un tromblon (grand-père du fusil de chasse) qui "arrose" à tout
venant.  C'est un instrument sans aucune prétention de précision, "à spectre large", pour prendre une
définition à la mode.  C'est un outil de destruction massive, avec très peu de discrimination.

L'utilisation d'une fréquence (MOR, ou Mortal Oscilatory Rate) ressemble à une carabine de tireur d'élite,
avec le motto :
"Une fréquence, un parasite mort". 
La précision DOIT ÊTRE très grande, la cible étant très étroite.

Un zapper utilisant une fréquence (n'importe laquelle, entre 10Hz et 500 000Hz) pour contourner la barrière
naturelle de la peau, aura les caractéristiques de cette fréquence (et ses harmoniques), et travaillera très
bien avec une sorte particulière de parasite, et moins bien (Effet zapper seul) avec tous les autres. 

Il y a plusieurs rapports indiquant qu'un même modèle de zapper, utilisant la même fréquence nominale (à
20% près!!) avait un effet différent, sur un malaise en particulier...  Facile de deviner pourquoi, avec un
oscillateur 555, stable à 1% près, et des composants définissant la fréquence à 20% (ou plus) de tolérance
sur leur valeur nominale! (cas fréquent de la plupart des zappers utilisant un 555)

Séparons les torchons des serviettes, et les pommes des oranges.

Nous sommes en présence de deux phénomènes différents :
1_  L'effet du courant continu, ou effet zapper de H. Calrk
2_  L'effet de résonance d'une fréquence en particulier, sur une famille en particulier de parasites,
ou MOR de Rife.

Savoir les combiner, sans les confondre, aura un effet multiplicateur, si on sait ce que l'on fait.

Note : L'utilisation d'un (ou plusieurs) générateur de fréquences à la place d'un (ou plusieurs)
témoins, dans le zapping ciblé, est une application directe du zapping avec des fréquences. 
Laissons cet exemple précis de côté.
 
 
Zapperwise
L'électronique appliquée au mieux être
L'électricitée et ses effets sont une
composante essentielle de la vie,
et das ce but, utilise de très bas
voltages, et des courants bien
inférieurs au mA.

Il est à prévoir que d'autres
utilisations d'appareils à très bas
voltage/courant, pas plus
compliqués qu'un zapper, ont vu le
jour. 

Les fréquences auront
assurément un rôle essentiel à
jouer.