Certains sites Internet associent  zapper et maladies graves.
Ce n'est pas notre rôle de faire de telles affirmations.  La maladie
ne nous intéresse pas.  Nous la laissons aux experts des états
maladifs

Nous sommes seulement intéressés à nous sentir mieux, ce qui
est hautement subjectif, et à nous débarrasser d'autant d'intrus
mal venus qui siphonnent nos ressources premières que
possible.  Ces intrus, qui vivent à nos dépens, nous les désignons
sous le nom générique de "parasites". 

Nous expérimentons sur nous l'influence du zapper sur ces
parasites, sur une base hypothétique et empirique, qui n'a rien à
voir avec la médecine ou la démarche scientifique.
Exonération de responsabilité                            

Les principes exposés ici le sont à titre d’hypothèses et de théories n’ayant aucun fondement médical
ou scientifique reconnu officiellement.

Santé Canada (Canada) et la Food and Drugs Administration (USA) n’ont pas effectué de recherche
officielle sur la technologie décrite ou sur les appareils dont il est question dans ce site.  Ils ne
peuvent donc émettre une quelconque garantie quant à leur efficacité ou leur sécurité.

Cette technologie et ces appareils ne sont pas exposés ou vendus pour diagnostiquer, traiter, guérir
ou prévenir une maladie. 

Si la maladie est en cause, S.V.P., consulter un expert dûment licencié dans ce domaine :
Votre médecin (M.D.) Traitant.


  Galileo Galilei  



Ce chapitre de réflexion sur les précurseurs de l'électrothérapie  ressemble un peu aux rapports qui ont existé
entre Galilée et l’establishment de son temps, à propos de la découverte de l’héliocentrisme ( la Terre tourne
autour du Soleil).

C’est pourquoi nous vous présentons une courte introduction de l’histoire de Galileo Galilei

Adaptation libre et abrégée de plusieurs documents Internet :
http://www.futura-sciences.com/comprendre/g/biographie-galileo-galilei-galilee_3862.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/Galileo_Galilei
et bien d’autres sites.

Galileo Galilei naît à Pise, Italie, en 1564.
Il est excessivement doué.
Ses biographes racontent qu’en 1583, donc à dix-neuf ans, Galilée aurait découvert l’isochronisme des pendules
simplement en observant les oscillations du lustre d’une cathédrale. Il aurait en outre compris tout l’intérêt de
cette loi pour la mesure du temps.

En 1589, il obtient du grand-duc de Toscane, la chaire de mathématiques de Pise.

En 1592, il devient professeur de mathématiques à Padoue et arrondit sa paye en fabriquant des instruments de
navigation, des compas et des sextants.

Dès 1597 au moins, Galilée s’intéresse à la chute des corps.

En 1602, Galilée reprend ses travaux sur la chute des corps à l’aide d’un plan incliné.
Après de brillantes expériences, c’est à lui que revient l’honneur d’avoir formulé la loi mathématique décrivant cette
chute.

En 1609, la vie de Galilée connaît un tournant lorsqu’il apprend l’existence de la lunette, objet inventé par un
hollandais, qui servait davantage de jouet que d’instrument d’observation. Galilée en fabrique immédiatement une
copie afin de la commercialiser. En peu de temps, il disposera d’une lunette grossissant 30 fois.  Il a aussi l’idée de
la tourner vers le ciel.
Le télescope était né.

En 1616 le cardinal Robert Bellarmin (le Cardinal Inquisiteur) interdit à Galilée de prêcher le copernicanisme et, par
la même occasion, condamne explicitement l’héliocentrisme et le mouvement de la Terre. (Le cardinal Robert
Bellarmin sera canonisé au XX siècle, devenant “Saint Robert Bellarmin”).

En 1623 la situation dans l’Église change pour Galilée : un ami de celui-ci devient pape sous le nom d’Urbain VIII,
et lui permet d’évoquer l’héliocentrisme.  Galilée commet plusieurs maladresses, dont celle de présenter une “
preuve ” du mouvement de la Terre, ce qui est contraire aux accords avec le pape.

En 1633, Galilée comparaît devant le Tribunal de l’Inquisition.  Galilée a peur. Il est en effet vieux, déprimé,
abandonné de tous ses amis et souffre de la vue au point de devenir bientôt aveugle.
Galilée accepte d’abjurer ses théories.  

D’après une légende tenace, il aurait alors marmonné, à propos du mouvement de la Terre :
“ Eppur si muove ” (“ Et pourtant elle tourne ”).  

On imagine mal une telle audace : elle lui aurait coûté la vie !
 
Zapperwise
L'électronique appliquée au mieux être