ATTENTION : DANGER
Ne laissez sous aucun prétexte les
poignées se toucher.  Vous court-
circuiterez la batterie!
Certains sites Internet associent  zapper et maladies graves.
Ce n'est pas notre rôle de faire de telles affirmations.  La maladie
ne nous intéresse pas.  Nous la laissons aux experts des états
maladifs

Nous sommes seulement intéressés à nous sentir mieux, ce qui
est hautement subjectif, et à nous débarrasser d'autant d'intrus
mal venus qui siphonnent nos ressources premières que
possible.  Ces intrus, qui vivent à nos dépens, nous les désignons
sous le nom générique de "parasites". 

Nous expérimentons sur nous l'influence du zapper sur ces
parasites, sur une base hypothétique et empirique, qui n'a rien à
voir avec la médecine ou la démarche scientifique.
Exonération de responsabilité                            

Les principes exposés ici le sont à titre d’hypothèses et de théories n’ayant aucun fondement médical
ou scientifique reconnu officiellement.

Santé Canada (Canada) et la Food and Drugs Administration (USA) n’ont pas effectué de recherche
officielle sur la technologie décrite ou sur les appareils dont il est question dans ce site.  Ils ne
peuvent donc émettre une quelconque garantie quant à leur efficacité ou leur sécurité.

Cette technologie et ces appareils ne sont pas exposés ou vendus pour diagnostiquer, traiter, guérir
ou prévenir une maladie. 

Si la maladie est en cause, S.V.P., consulter un expert dûment licencié dans ce domaine :
Votre médecin (M.D.) Traitant.


  Le Pulser de la Dre Clark  

Autre Zapper ultra-simple :

Sous le titre " Simple Pulser ", Mme Clark décrit, page 28 et suivantes du livre " The cure for all diseases ",
un Zapper à sa plus simple expression. Voici une traduction libre de ce chapitre :

Simple Pulser :

Si vous êtes malade ou désirez un zapping fiable, faites le 1er modèle (Chapitre précédent décrivant le
montage pas à pas d’un Zapper utilisant un 555).

Il y a pourtant une autre façon de fabriquer un Zapper si vos moyens ne vous permettent pas de construire
ce 1er modèle.

Une batterie ordinaire est une source de voltage positif. C’est le voltage positif qui élimine autant de
parasites en même temps, et non une fréquence spécifique. Alors, quoique la fréquence usuelle du Zapper
est 30kHz (30 000 zaps par seconde), même 5 zaps par seconde (aussi vite que vous pouvez toucher la
batterie avec votre main), est modérément efficace!

Vous devez être connecté aux deux terminaux. Un de ces terminaux est marqué (+), et l’autre (-). Si vous
touchez simplement ces terminaux avec vos doigts humides, pas grande chose ne se produit. Ceci résulte du
fait qu’aussitôt que le contact se fait, la résistance de votre peau augmente, et de moins en moins de
courant vous traverse.

Quoi qu’il en soit, si vous tapochez rapidement le pôle positif (+) avec vos doigts humides, la capacité de
votre corps entre en jeu. Un condensateur fait partie d’un circuit, seulement s’il peut se charger et se
décharger. Tapocher rapidement avec votre doigt démarre et arrête le courant, chargeant et déchargeant le
condensateur corporel. Plus rapidement vous tapochez, plus petite est la capacitance (résistance aux
variations). Vous avez ainsi un courant pulsé capable de vous traverser.


Si vous tapochez même seulement 2 fois par seconde (2Hz) pendant 10mn sans interruption, vous pouvez
vous procurer un traitement de zapping qui sera modérément efficace. Souvenez-vous de prendre un repos
de 20mn (il sera le bienvenu!) avant de recommencer un deuxième 10mn de tapotage pour éviter d’attraper
de nouveaux virus. Après un deuxième 20mn de pause, répéter un troisième et dernier 10mn.

Utilisation du Pulser simple.

Matériel requis :

=     1 batterie 9V
=     2 câbles de test avec des pinces alligator à chaque extrémité
=     2 morceaux de tube en cuivre de ½" Dia, 4" long (12mm Dia, 10cm long)
=     2 morceaux de papier essuie-tout (1 essuie-tout coupé en 4)
        (et une bonne dose de patience)

1_  Entourer chaque poignée en cuivre avec une épaisseur ou deux de papier essuie-tout humide. Déposer
les deux poignées ainsi préparées sur une surface isolante (Sac en plastique, par exemple)
Connecter le pôle positif de la batterie avec une des poignées et le pôle négatif avec l’autre poignée.
2_  Ne permettez pas aux poignées de se toucher! Danger de court-circuiter la batterie!
Mettez une montre devant vous pour surveiller le temps
3_  Prenez la poignée reliée au pôle négatif dans la main droite et serrez modérément pour éviter la fatigue.
4_  Laisser l’autre poignée (+) sur la table. Tambouriner avec la main libre, préférablement avec la portion
charnue de la main, à un rythme régulier et aussi rapidement que possible.
5_  Quand vous commencez à fatiguer, changez de main (prenez la poignée de la main gauche et
tambourinez de la droite). Continuez à intervertir vos mains avec un minimum d’interruption.
6_  Répétez cette séquence de 10mn après un pause de 20mn, et répétez encore une troisième fois, après
une seconde pause de 20mn.

À la fin vous aurez fait :
=     10mn de tambourinage, 20mn de pause.
=     10mn de tambourinage, 20mn de pause.
=     10mn de tambourinage.
Comptez que la batterie va s’user assez rapidement de cette façon.

J’ai essayé. Fatigant. Mais si ma santé en dépendait, je mettrais à contribution même mes orteils, s’il le
fallait.
Le danger de voir les deux cylindres se toucher est réel et dérangeant.


Le pulser de Maestro-Zapper : Un Pulser amélioré


Voici une autre méthode, presque aussi simple, qui augmente la fréquence, diminue la fatigue,
enlève le danger de court-circuiter la batterie, et prolonge la vie de celle-ci.

Matériel :
=   1 batterie 9V (ou une de 12V, récupérée sur un circuit d’alarme).
=   2 câbles de test.
=   1 morceau de fil électrique AWG18 ou AWG22 multibrin (récupéré d’une vieille lampe)
=   1 morceau de bois 1x2" de 12" de long (2.5x5x30cm)
=   1 poignée de clous ou vis de 2" (5cm) plantés à ½" (1cm) sur la planche
=   2 verres à eau pleins d’eau du robinet, avec un peu de sel ou de bicarbonate de soude.
=   3 essuie-tout en papier

Montage :
=   Le 1er câble de test est connecté du pôle négatif (-) à un bout, à un morceau de métal (pince alligator)
entouré d’un essuie-tout humecté à l’autre bout.
=   Le 2ème câble de test est connecté du pôle positif (+) de la batterie à un bout et trempe dans le 1er
verre à l’autre bout.
=   Les clous de la planche à clous sont tous reliés entre eux par le fil électrique dénudé, qui trempe ensuite
dans le 2ème verre, placé à côté du premier.
=   Faites un cordon avec le 2ème essuie-tout humecté et, faisant un U inversé, trempez le dans les 2
verres.
=   Prenez le métal entouré du 1er essuie-tout et relié au (-) de la batterie dans une de vos mains.
=   Prenez un autre morceau de fil électrique dénudé (s’il est du type multibrin, tournez-le pour qu’il ne
s’effiloche pas) dans l’autre main, avec le 3ème essuie-tout humecté.
=   Avec cette main, promenez le bout de fil de votre main droite sur les clous dans un mouvement souple
et régulier de va-et-vient, faisant ainsi une multitude de contacts distincts par seconde.

Note_1 : Avec cette méthode, la
fréquence augmente à 20Hz
facilement. Un traitement de 7-20-
7-20-7mn est suffisant, à la place
du 10-20mn précédent.

Note_2 : Le fil se promenant sur
les clous doit faire et défaire un
contact. Si le contact est continu, le
traitement n’est pas valable

Note_3 : Vous pouvez remplacer la
planche à clous par du grillage à
poule (métallique, non isolé), ce qui
vous permettra de faire des
mouvements circulaires, ou en 8,
moins fatigants que le va-et-vient.

Note_4 : Les deux verres à eau
légèrement salée, reliés par
l’essuie-tout forment une
résistance de env. 500 ohms qui
limite le courant.

Note_5 : Les deux verres peuvent
être remplacés par un seul, rempli
d’eau du robinet (non salée).
Entourer alors une des électrodes
(ou les deux) avec du papier essuie
tout pour éviter un contact direct.
La résistance est alors tributaire du
type d’eau que votre robinet vous
donne. Sa résistance varie entre
1.5 et 3k, ce qui est suffisant.

Note_6 : Une résistance de 800 à
1500 ohms est idéale dans cet
usage. Votre réparateur Radio-TV
se fera probablement un plaisir de
vous refiler une usagée, si vous
savez demander.
Cette résistance peut alors
remplacer les 2 verres d’eau.
Si vous avez des idées pour améliorer ce Zapper rudimentaire,
SVP, faites-nous le savoir.

Oui, j’ai déjà pensé à une cage d’écureuil avec l’animal dedans pour
faire tourner la cage, mais je n’ai pas essayé. Par contre, avec la
même idée en tête, …
Droits d'auteur
Nous l'avons fait! 
Nous l'avons fait!
Nous l'avons fait!
Nous l'avons appelé :
VeloZap !
Pulseur
Dans cette page

Le pulseur de la Dre. Clark
Un pulseur amélioré
 
 
Zapperwise
L'électronique appliquée au mieux être